Histoire de la presse : dates clés

source image : https://pixabay.com/en/press-journalist-photographer-news-1015988/source image : https://pixabay.com/en/press-journalist-photographer-news-1015988/

1631 : La Gazette (Théophraste Renaudot et Richelieu / Guerre de 30 ans)

1685 : Révocation de l’Edit de Nantes
> Les Gazettes de Hollande: Journal que les réfugiés protestants imprimaient en Hollande contre Louis XIV.
Impression hors des frontières de journaux publiés en France
>> développement de l’esprit critique
>> diffusion de l’esprit encyclopédique

18ème siècle
1728 Les Nouvelles ecclésiastiques (janséniste)
> remet en cause le pouvoir politique
> donne place à la parole populaire
> fait émerger nouvel espace public

  • 1750 à 1780
    Transformations quantitatives et qualitatives
    >Renforcement des interdictions
    > Assouplissement des autorisations de
    créations

1777 :  premier quotidien national : le Journal de Paris

1785 : plus de 80 périodiques en France
>  Émergence de la presse spécialisée (féminine). Le livre et la brochure restent les instruments privilégiés de l’expression des idées

1789  :  Liberté d’expression de fait transformée en liberté de « droit naturel »
– Nuit du 4 août abolition des anciens privilèges et brevets d’imprimerie
– 132 journaux d’information générale sont fondés à Paris, 32 en province
> la presse devient un commerce qui intéresse les politiques et les entrepreneurs

1792 – 1870
Une presse qui peu à peu participe à « l’apprentissage »de la citoyenneté et bénéficie de l’intérêt croissant pour l’actualité politique nationale ou locale
1833 Loi Guizot réorganise l’enseignement primaire (analphabétisme passe de 53% en 1832 à 17% en 1880)
1848 avènement du suffrage universel (Seconde République : 1848-1852)

à continuer : (voir doc presse début sur ENT)

About the Author

prisca
Créatrice du blog quoideneufdoc.com. Consultante en info-documentation et communication, conceptrice-rédactrice, gestionnaire de communautés. En parallèle, je fais des recherches dans le domaine des humanités numériques et l'ingénierie pédagogique... pour favoriser la réussite de tous et lutter contre les discriminations, notamment par l'EMI. Très sensible aux "éducations à..." : éducation aux médias et à l'information et développement de l'esprit critique, prévention de la santé et promotion du bien être plus globalement, comme facteurs clés d'autonomie et de lutte contre les inégalités et la précarité.